Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 15 juin 2016

Au champ de foire sur deux roues

Au champ de foire sur deux roues... et quatre pattes

1959 06  Promenade avec Marquis au champ de foire.jpg

Elle date de juin 1959 et à droite c'est Lynn, la fille d'Eliane Marks/Laporte.

Pour celle de gauche... j'ai dû le savoir... tout comme pour la personne qui m'a envoyé la photo...

Par contre le miau (le mulet) s'appelle Marquis (je crois que tous les miaus de Boucoiran s'appelaient Marquis ☺☺☺)

Et voilà série terminée... pour l'instant !

mardi, 14 juin 2016

Au champ de foire sur quatre roues

Alors qui va reconnaître ces demoiselles qui posent sur cette belle voiture (à qui appartenait-elle d'ailleurs ?) ?

A ce que je constate il devait y avoir eu une "descente de marins" au village vu les couvre-chefs de ces jeunes filles

Et ça ne perturbe pas le moins du monde les boulistes qui jouent à l'arrière-plan !

193... jeunes filles voiture champ de foire.JPG

De gauche à droite : une demoiselle Ribène à ce que je me suis laissée dire - Jeanne Valette (qui perdra la vie quelques années plus tard dans un bombardement) - Marguerite Barnouin - Yvette Richard - Jeanne Blanc.

Je pense que ce sont les enfants de cette dernière qui m'ont envoyé la photo !

Elle doit dater du milieu des années 30.

Si vous avez d'autres précisions/souvenirs...

A demain pour la dernière, sur 2 roues cette fois

lundi, 13 juin 2016

Retour au champ de foire

Je reprends ma série de photos prises au champ de foire en des temps immémoriaux... mais si la mémoire vous revient pour identifier les personnages je suis preneuse !

La preuve que ça arrive : sur la photo précédente de cette série (celle de la jeunesse autour des musiciens) Christiane a reconnu son papa (allez-y voir par ICI).

En voici une autre prise à peu près à la même époque.

Elle est intitulée "12 juillet 1937 : Préparation du 14 juillet" et m'a été prêtée par Jacqueline Logellon/Lamaty.

On reconnait d'ailleurs son grand-père souriant, le chapeau à la main au premier rang !

1937 07 12 préparation du 14 juillet.jpg

clic dessus pour agrandir bien sûr !

Et les autres me direz-vous ?

Ben je vous laisse y réfléchir.

Faudrait pas que ce soit toujours les mêmes qui travaillent, non mais !

A demain pour une avant-dernière photo prise au champ de foire !

Ma collection s'épuise là aussi. Peut-être auriez-vous du matériel pour moi ?

mardi, 24 mai 2016

Correspondance

En découvrant le texte derrière les cartes postales anciennes qu'on trouve sur Internet on peut s'amuser à en rechercher les expéditeurs et/ou les destinataires (oui je sais : il ne faut rien avoir à faire d'autre !)

Si ce n'est pas une science exacte ça permet de faire jouer son imagination en l'étayant avec des documents officiels.

Exemple concret :

Dernièrement un ancien Boucoirannais, grand collectionneur de cartes postales anciennes, en a acquis trois, envoyées en 1911 par la même expéditrice à la même destinataire :

IMG_0001.jpg

IMG_0002.jpg

IMG_0005.jpg

IMG_0006.jpg

IMG_0003.jpg

IMG_0004.jpg

Ces trois cartes ont donc été envoyées de Boucoiran à Montpellier dans l'intervalle d'un mois à l'été 1911 par une certaine Rose.

En consultant le recensement de la population de cette année-là on ne trouve qu'une seule Rose à Boucoiran (les autres étaient-elles fanées ? oups pardon je m'égare) et c'est l'institutrice Mademoiselle Rose Salles !

Ce qui serait corroboré par l'envoi de la carte représentant l'école...

Le bonheur des dames était a priori un magasin de mode pour dames à Montpellier. (Oui, ils lisent Zola aussi à Montpellier)

cartes postales anciennes,guide,gard,boucoiran,montpellier,institutrice,modiste

Mais qui était Lulu ? une petite main qui œuvrait chez la modiste ? une vendeuse ? une fillette qui avait passé quelques temps à l'école à Boucoiran ? une parente ?

Vous pourrez toujours me rétorquer que la fameuse Rose pouvait très bien ne pas être l'institutrice mais seulement une vacancière en villégiature dans notre village frais et riant comme le vantait un guide de l'époque...

1910 guide du Gard - Boucoiran (1).jpg

cliquez sur les images pour les agrandir

Merci à Bernard pour les cartes postales recto-verso

et à Nicolas pour la page du guide

Et bien sûr si vous avez d'autres idées, d'autres pistes, d'autres indications,

ou si vous avez bien connu l'expéditrice ou la destinataire -mieux encore : les deux -

un petit mot ci-dessous serait le bienvenu !

lundi, 23 mai 2016

Tout le monde sur le pont !

Une nouvelle gravure du Pont de Ners tel qu'il se présentait au milieu du 19e siècle.

Gravure découverte dans un livre intitulé "La mémoire de l'eau - petite histoire de l'eau entre Cévennes et Garrigues" de Dominique Garrel paru en 1997 et disponible (enfin, dès que je l'aurai lu et retourné ) à la bibliothèque de Boucoiran.

dessin pont de Ners milieu 19e siècle.jpg

Il était donc tout neuf (le pont, pas le livre... quoique... ) puisqu'il a été mis en service en 1840.

Malheureusement il n'y a aucune référence d'auteur ou de lieu de conservation de ce document dans le livre cité. Dommage !