Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 24 mai 2016

Correspondance

En découvrant le texte derrière les cartes postales anciennes qu'on trouve sur Internet on peut s'amuser à en rechercher les expéditeurs et/ou les destinataires (oui je sais : il ne faut rien avoir à faire d'autre !)

Si ce n'est pas une science exacte ça permet de faire jouer son imagination en l'étayant avec des documents officiels.

Exemple concret :

Dernièrement un ancien Boucoirannais, grand collectionneur de cartes postales anciennes, en a acquis trois, envoyées en 1911 par la même expéditrice à la même destinataire :

IMG_0001.jpg

IMG_0002.jpg

IMG_0005.jpg

IMG_0006.jpg

IMG_0003.jpg

IMG_0004.jpg

Ces trois cartes ont donc été envoyées de Boucoiran à Montpellier dans l'intervalle d'un mois à l'été 1911 par une certaine Rose.

En consultant le recensement de la population de cette année-là on ne trouve qu'une seule Rose à Boucoiran (les autres étaient-elles fanées ? oups pardon je m'égare) et c'est l'institutrice Mademoiselle Rose Salles !

Ce qui serait corroboré par l'envoi de la carte représentant l'école...

Le bonheur des dames était a priori un magasin de mode pour dames à Montpellier. (Oui, ils lisent Zola aussi à Montpellier)

cartes postales anciennes,guide,gard,boucoiran,montpellier,institutrice,modiste

Mais qui était Lulu ? une petite main qui œuvrait chez la modiste ? une vendeuse ? une fillette qui avait passé quelques temps à l'école à Boucoiran ? une parente ?

Vous pourrez toujours me rétorquer que la fameuse Rose pouvait très bien ne pas être l'institutrice mais seulement une vacancière en villégiature dans notre village frais et riant comme le vantait un guide de l'époque...

1910 guide du Gard - Boucoiran (1).jpg

cliquez sur les images pour les agrandir

Merci à Bernard pour les cartes postales recto-verso

et à Nicolas pour la page du guide

Et bien sûr si vous avez d'autres idées, d'autres pistes, d'autres indications,

ou si vous avez bien connu l'expéditrice ou la destinataire -mieux encore : les deux -

un petit mot ci-dessous serait le bienvenu !